Depuis près d'un an, Lisbonne est sorti du plan d'aide européen. Pourtant, le gouvernement de droite applique toujours un programme d'austérité et les taux d'imposition ne cessent d'augmenter. Conséquence, l'économie parallèle se développe. Malgré l’annonce du gouvernement de lutter contre la fraude fiscale, les scandales se multiplient au plus haut niveau. Dernier en date, l’accusation de fraude qui vise l'ancien Premier ministre José Socrates.