Le 14 avril marque l'anniversaire de la seconde république en Espagne,  celle qui a conduit Franco au pouvoir. 40 ans après sa mort, on trouve toujours en Espagne des rues, des monuments, des inscriptions et même une statue à la gloire de Franco. L’omniprésence de ce passé est inacceptable pour les victimes du franquisme qui portent plainte en Argentine. Un avocat porte plainte contre les élus qui selon lui font l'apologie du franquisme et demande le retrait des symboles de la dictature. Le reportage de Marion Touboul et Sandrine Mercier.